The Heirs...


 
AccueilCalendrierFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 La petite promenade

Aller en bas 
AuteurMessage
Giuseppe Mateo
Fondateur / Dirlo
avatar

Messages : 42
Date d'inscription : 07/03/2009

MessageSujet: La petite promenade   Sam 14 Mar - 16:51

Giuseppe Mateo, directeur de Poudlard foulait la pelouse de son école pour la première fois. Depuis le début de l'été il n'avait pas pu se promené dans son château, il avait dû se rendre au ministère pour tout ce qui était administratifs et il avait dû chercher une personne pouvant le remplacé à la tête des aurors qu'il avait dirigé auparavant. Il était fière qu'on lui ai proposé de prendre le rôle de directeur de Poudlard. Cela signifiait qu'il était reconnus par le ministère comme un bon éléments, un assez bon en tout cas pour lui confié la tête de l'école qui forme les futurs sorciers Anglais. Il savait à quelle point il devait être responsable et ne pas faire comme d'habitude rigolé lorsque quelqun fait une coui**es. Maintenant au lieu de rire, il devra punir.

En parlant de ses élèves, il n'y en avait pas beaucoup à l'extérieurs. Quelque uns par ci par là qui discutait de leur cours de la semaine où bien s'embrassait. Il vit un jeune couple et il repensa à son début d'histoire avec Llia, sa femme et mère de ses deux enfants. Giuseppe aimait Llia tout comme il aimait ses enfants aussi biensûr. Il regardait autour de lui, peu à peu les jeunes rentraient, il commençait à faire froid mais Giuseppe ne voulait pas rentré, il était habillé chaudement et donc n'attraperait pas froid. Il ne pleuvait pas mais un léger vent froid provenant du nord avait pris la place du soleil.

Il observait le ciel, celà faisait longtemps qu'il ne l'avait plus fait. D'habitude il était enfermé dans le quartiers des aurors à la recherche de mage noire et essayant de deviné l'endroit où il allait bien se rendre sur une carte. Le métier de directeur est, comme tout le monde doit s'en douté, bien plus reposant. Il ne devait plus se battre en duel, mais se battre avec des feuilles qu'il devait signé. Les reproches il ne devrait plus les faires à des adultes mais à des enfants, il devrait être plus doux avec eux et ne pas leur lancé de sort lorsqu'il ne l'écoute pas.

Plus personne à par lui ne se trouvait à l'extérieurs, quelle bande de petite nature. Au moindre coup de vent il rentre se mettre près du chauffage. Giuseppe entendit la porte du château s'ouvrir, il ne se trouvait pas loin de cette porte c'est pour celà qu'il avait entendu. Il ne se retourna pas, il savait que quelqun se dirigeait vers lui. Si cette personne voudrait lui parlé, elle n'aura qu'à l'appelé et il se retournerait. Il attendit les yeux toujours levé vers le ciel pour observé les derniers oiseaux se promenant dans cette immense espace bleu...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://the-heirs.forumactif.com
Carlo Mateo

avatar

Messages : 27
Date d'inscription : 15/03/2009
Age : 33
Localisation : Poudlard

MessageSujet: Re: La petite promenade   Lun 16 Mar - 20:15

Carlo avait passer une bonne partie de l’après midi dans la salle commune de Gryffondor déserté par l’ensemble de ses élèves qui étaient partie pour la majorité dans le parc, car le soleil donnait de tout ces rayon, ce jour là. Cela avait permit au jeune homme de finir ses devoir sens être distrait par telle ou telle personne. Ce qui l’arrangea, quand la salle commune commença de nouveau a se remplir, il avait finit tout ses devoirs pour la semaines, un truc qui lui arrivait rarement de faire autant d’avance mais il souhaitait une seule chose aujourd’hui être seul et surtout de ne pas avoir a réfléchir a cette étrange rêve qu’il faisait depuis des semaines. Une fois la salle commune plein ou presque, il rangea ses affaires dans son sac à dos, et monta quatre à quatre les marche menant dans le dortoir des garçons, la il déposa ses affaires sur son lit et prit son échappe, mais laissa sa cape sur le pied de son lit. Il redescendit du dortoir et traversa la salle commune en faisait un petit geste à Clélia une de ses amies, puis traversa le portrait de la grosse dame.

Arès avoir passé l’après-midi sur ses cours il avait bien mérité de faire une pose dans le parc. Les couloirs étaient dans la totalité désert, seule quelques élèves était assit a l’ombre des statue pour s’embrasser tranquillement à l’abris des regard indiscrète. Carlo ne leur prêta même pas attention, ses jambes le portait vers la sortie, mes ses yeux était dans le vide il repensait a cette pièce qu’il rêvait chaque soir et se demandait ou elle se trouvait, malgré qu’elle était très familière, il n’arrivait pas à mettre un nom à ce lieu. Arrivé dans le hall celui-ci était bien plus bruyant que le reste du château comme ci, les élèves s’était accumulé devant la grande salle sens vraiment vouloir y rentrée. Le jeune rouge et or franchit les petit groupe se trouvant dans le hall sens même se retourner au critique lâché à la volé par deux jeune Serpentard.

Les grandes portent menant dans le parc étaient fermé, s’approchant de l’une d’elle il la poussa légèrement afin de pouvoir sortir dehors et la referma derrière lui pour évité que le vent frais qui lui avait fouetté le visage a sa sorti ne rentre dans le hall. Ce qui risquait de lui attirer tout les cris des élèves qui s’y trouvaient. Il descendit les trois quatre marches séparant les porte de l’herbe tendre du parc de Poudlard et avança à pas léger, dans cette étendu vers. Un rapide coup d’œil sur l’ensemble de la vision que lui offrait la possibilité de ses yeux il vit que le parc avait été déserter par l’ensemble des élèves, seule quelques couple étaient dispersé par ci, par là. A quelques mètre de lui son père était entrain de regarder le ciel, il ne lui avait pas parlé depuis la rentrée, et décida d’allé le voir. Carlo marcha dans sa direction puis se positionna à côté de lui regardant son père un instant avant de prendre la parole sur son ton toujours aussi doux et délicat que d’habitude.

- Bonsoir P’pa !

Il lui avait dit que même si maintenant, il était le directeur de Poudlard quand il serait seul il l’appelait papa. Il avait beaucoup de mal même en présence de beaucoup de monde a dire le directeur ou Mr Mateo, mais faisait un effort. Il le regardât quelques minutes avant de regardé l’herbe, puis le ciel avec espoir de voir peut-être la premier étoile en compagnie de son père.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://mht1975.jdrforum.com/index.htm
 
La petite promenade
Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
The Heirs... :: Poudlard :: En dehors du château :: Parc-
Sauter vers: